Archive des actualités: vous trouverez ici d'anciens reportages. Veuillez faire défiler toutes les NOUVELLES des derniers mois.

Test spécial rejeté

Examen spécial rejeté par le juge!

Un juge suisse rejette un test spécial dans son jugement!

Pas de contrôle judiciaire spécial - plus de transparence grâce à une coopération étroite avec les associations d'actionnaires et un contrôle indépendant

Lors de l'Assemblée générale 2018, les actionnaires d'Hapimag ont approuvé un audit spécial sur la vente et la construction de résidences de vacances. Le 13 février 2020, le tribunal cantonal de Zoug a rejeté la procédure d'examen spécial.

Philipp Ries, président par intérim du conseil d'administration de Hapimag, déclare:
«Même sans audit spécial, notre objectif reste une communication ouverte et régulière avec nos actionnaires. Nous avons convenu avec le CAH, qui visait l'audit spécial, que nous soutenons une demande à l'Assemblée générale de cette année pour effectuer un audit volontaire et indépendant sur certains sujets et pour laisser les actionnaires voter à ce sujet. Je tiens à remercier le conseil d'administration de HFA d'avoir initié ce processus, qui conduit à plus de transparence. Je voudrais également remercier les associations d'actionnaires «Hapimag Aandeelhouders Belangenbehartiging Nederland» (HABEN) et «Hapimag Amicale Luxembourg» (HAL) et tous les actionnaires, ainsi que nos collaborateurs Hapimag, pour le fort esprit d'équipe - c'est la base d'Hapimag ».

Frank Dorner, président de HFA, déclare:
«Nous sommes déçus de cette décision. La liste des questions que nous avons soumises à l'Assemblée générale annuelle 2018 y a atteint une majorité suffisante. Il nous est difficile de comprendre qu'un juge suisse refusera néanmoins de passer le test spécial. Nous ne prenons aucune mesure juridique supplémentaire et acceptons le jugement, car Hapimag est désormais géré de manière plus transparente. Les actionnaires peuvent voter lors de la prochaine Assemblée Générale sur l'opportunité de procéder à un examen volontaire et indépendant de sujets importants. Nous supposons que nos préoccupations recevront une réponse ouverte. L'objectif de HFA reste de représenter et de protéger les intérêts de tous les actionnaires par autant de pouvoirs que possible. Nous travaillons avec passion pour cela, car les erreurs passées doivent être corrigées et évitées à l'avenir. Nous sommes convaincus que le Conseil d'administration actuel et la direction d'Hapimag poursuivent le même objectif ».

Voilà pour l'information commune à tous les membres et actionnaires d'Hapimag.

En savoir plus sur les conséquences et également discuter de notre point de vue:
"Test spécial, jugement incompréhensible"